Campus Ciné-Festival / 3 au 6 octobre 2022

2022-09-30T10:30:43+00:00juin 7th, 2022|Actualités - Carrières Sociales, Actualités - IUT|

Le campus ciné-festival, nouveau regard social et citoyen ouvrira sa deuxième édition le 03 octobre 2022 sur le campus de l’Iut de Bobigny. Les festivaliers prendront leur quartier sur le campus de Bobigny pour 4 jours de ciné-débats intenses jusqu’à la clôture le 6 octobre.

Pour l’ouverture du festival, le 30 septembre 2022, une séance spéciale sera organisée autour du film d’animation La Traversée de Florence Miailhe.

Programmation

Le Campus Ciné-Festival vous propose 16 longs métrages et 10 courts métrages suivis de débats avec les réalisateurs et réalisatrices. Des documentaires et des fictions, des films drôles ou plus graves, de quoi s’interroger, réfléchir, s’émouvoir et réagir sur notre société.

Pour cette année, nous avons souhaité, grâce à une partie de la programmation, appréhender et discuter les enjeux climatiques en termes d’agriculture, de mode, d’alimentation, de construction autour de 6 films de la programmation et d’un grand débat qui viendra clôturer la sélection le 6 octobre aprés la projection du film Douce France de Geoffrey Couanon

Ces 6 films offrent des réflexions sur des thématiques liées à des problématiques environnementales et des solutions possibles mais l’ensemble de la programmation abordent plus globalement des thèmes de société comme les discriminations, l’identité, l’engagement, le handicap, le milieu carcéral… Le comité de sélection a souhaité un festival ouvert sur le monde et ses questionnements, un festival qui permette à chacun.e de se forger  un nouveau regard social et citoyen.

Voir le programme

Compétition et prix

Compétition officielle

  • Grand prix du Festival décerné par un jury de personnalités, parmi 8 longs métrages de la programmation
  • Meilleur court métrage et meilleur long métrage de la programmation décerné par un Jury d’étudiant.e.s

Si vous souhaitez participer au Jury des étudiant.e.s, envoyez votre candidature avec une petite lettre de motivation ainsi que vos coordonnées et votre formation à 

  • Prix du public sur l’ensemble de la programmation : vote en ligne sur les comptes Facebook et Instagram de l’IUT.
  • Compétition « ma planète chérie »

Le prix sera décerné par le jury des personnels et récompensera le meilleur des 6 films consacrés à notre thème « ma planète chérie »

Inscription

D’ores et déjà, vous pouvez consulter notre programmation et vous inscrire en envoyant un mail à  avec le nom de votre établissement, le nombre de participants et les horaires et jours qui vous intéressent.

Plateforme

Vous aurez la possibilité de voir une grande partie de la sélection en ligne, gratuitement entre le 03 octobre et le 03 novembre 2022. Cliquez ici

Interview avec Sixtine Bouillard, lauréate du concours « Ma planète chérie »

  • Pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m’appelle Sixtine Bouillard et je suis étudiante en licence professionnelle Technique de l’Image et du son : Infographie webdesign (IW) à l’IUT de Bobigny.

  • Pouvez-vous revenir sur le déroulé de votre parcours ?

Après mon baccalauréat, j’ai effectué une première année en double licence de langues puis une formation pluridisciplinaire à Troyes (DUT MMI). Pour avoir une équivalence L3, je suis venue à l’IUT de Bobigny pour y effectuer une licence professionnelle « IW » en alternance. En ce début d’année, je rentre en M1 direction artistique digitale à l’école Campus Fonderie de l’Image en alternance.

  • « Ma planète chérie » sujet graphique de la 2ème édition du ciné-campus : Comment s’est déroulé le processus de création ? Qu’avez-vous voulu représenter ?

J’ai eu très vite une idée du style graphique que je voulais donner à ce projet. J’ai commencé à faire des recherches, des veilles graphiques et notamment ce qui se faisait dans le monde du festival. Le thème du festival est la planète, l’environnement, l’écologie. Pour cela, je suis partie de l’idée de récupération des magazines et des journaux. J’ai utilisé des magazines « Paris Match » des années fin 1960’, trouvés en brocante, pour illustrer les anciennes générations et des magazines et journaux récents pour symboliser la société d’aujourd’hui. J’ai également représenté le monde du cinéma et la planète à travers les illustrations choisies et les mises en scène des visuels.

  • Quelles valeurs souhaitez-vous véhiculer ?

Par ma démarche du collage, je pense surtout à la récupération et au recyclage. Réutiliser des supports pour leurs donner une seconde vie.

  • Donnez-nous des raisons de chérir sa planète ?

Elle nous produit ce dont nous avons besoin pour vivre : l’eau, l’oxygène, la nourriture. Sauver la planète c’est nous sauver. Elle est magnifique avec des paysages diversifiés et des phénomènes extraordinaires qu’il faut la conserver et en prendre soin.

  • et de venir au festival ?

On découvre des métrages et des réalisateurs indépendants. C’est un bon moyen de découvrir des réalisateurs. Les débats, les échanges avec les réalisateurs sont super instructifs et intéressants et pouvoir discuter avec des amateurs de films, des gens avec les mêmes centres d’intérêts c’est super. Les thèmes abordés changent tous les ans et évoquent des grands problèmes d’actualité qui nous concernent.